10 conseils pour mieux gérer son budget 🧮

Ou comment bien débuter sa rentrée financière 💪

Bonjour chèr.e.s Capitana 🙌,

J’espère que votre rentrée se passe bien! De notre côté, le retour des vacances a été synonyme de bonnes nouvelles : après des mois de travail et d’échanges avec le régulateur, nous venons officiellement d’obtenir notre agrément en tant qu’entreprise d’investissement.

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour nous ça veut dire beaucoup 🎶…

Plus sérieusement, c’est une grande étape pour StarTalers et Capitana et c’est surtout le dernier jalon qui nous manquait pour lancer officiellement notre plateforme !

Le mois d’octobre sera donc celui de Capitana.app - pour les premières et premiers investisseurs - pas de panique, l’ouverture au grand public suivra de très près.

Pour être bien préparée à ces premiers investissements et commencer la rentrée financièrement bien préparée, nous vous livrons ce mois-ci nos conseils pour un budget bien géré.

Bonne lecture, bonne rentrée et à très vite!

Gaëlle

Sommaire de cette newsletter: 

🧐 Le mois de septembre est en général un mois qui pèse sur le budget, en particulier si vous avez des enfants scolarisés. Nous vous livrons nos 10 conseils pour bien gérer un budget.

🙋🏻‍♀️ Révoltées par la situation en Afghanistan, nous partageons avec vous quelques pistes pour soutenir les femmes et jeunes filles afghanes

📺 Nos webinars de septembre :


10 conseils pour mieux gérer son budget

On vous aide à faire le point sur vos finances, comment mieux gérer ses fins de mois, et anticiper les dépenses. Gaëlle revoit avec vous 10 étapes élémentaires…

1. Faire le point sur sa situation actuelle

Un budget, c’est une feuille de route de vos finances, une liste de vos entrées et de vos sorties d’argent qui vous permettent de mieux anticiper et planifier vos flux financiers 📈.

Faire un budget permet entre autres de mieux planifier vos objectifs. Que ce soit des objectifs à long terme comme la retraite ou à beaucoup plus court terme comme les prochaines vacances, gérer son argent permet de prévoir et d’anticiper. 

Pour celles et ceux qui ne sont pas nés avec un boulier dans la tête, cela peut sembler trop compliqué ou laborieux 🤯.

Pourtant, une fois votre premier budget établi, vous verrez que gérer votre argent deviendra beaucoup plus simple. 

Vous élaborez votre budget pour la première fois ? Bloquez-vous quelques heures au calme, mettez-vous à l’aise et commencez par rassembler les informations essentielles pour y voir plus clair 😊.

Vous aurez besoin de :

  • vos fiches de salaire ou factures de prestations de service si vous êtes indépendant

  • un récapitulatif de vos revenus “passifs” si vous en avez : revenus locatifs, dividendes et plus-values sur vos investissements financiers, revenus d’activités complémentaires…

  • un relevé de toutes vos charges fixes telles que loyer, électricité, eau, téléphone, assurances, taxes, frais de garde d’enfants...

  • un récapitulatif de vos dépenses variables mais régulières : nourriture, restaurants, sorties, sports, hobbies, vêtements, frais médicaux, entretien voiture...

  • une vue sur vos dépenses occasionnelles : cadeaux, vacances, mobilier, travaux… 

2. Dépenser en pleine conscience

Maintenant que vous avez collecté vos différents documents et informations, analysez vos dépenses pour mieux cerner vos habitudes. Pour avoir une vue plus réaliste, prenez 3-4 mois de dépenses plutôt que juste le dernier mois, cela vous permettra de détecter les dépenses variables mais régulières que l’on a tendance à oublier quand on prépare son budget ✍️.

Classez vos dépenses par catégorie selon un schéma qui vous convient et qui correspond à votre style de vie.

Ensuite, posez-vous les bonnes questions 🤔 :

  • Une fois la transparence faite sur vos dépenses, que vous inspire le résultat ?

  • Êtes-vous satisfaite de la manière dont vos revenus sont dépensés ? 

  • Vos catégories de dépenses principales reflètent-elles les priorités que vous voulez leur donner ?

  • Y a-t-il des rééquilibrages à faire ? 

  • Est-ce que cette analyse a apporté des bonnes ou mauvaises surprises?

Cette réflexion vous permettra d’identifier les éventuels changements que vous voulez apporter à vos habitudes de dépenses et que vous allez introduire dans la prochaine étape de création de votre budget - la planification de vos dépenses futures 🗓.

Pour cela, plusieurs manières de faire :

  • top-down ou “de haut en bas”: vous décidez quel pourcentage de vos revenus allouer aux différentes catégories que vous avez créé et vous gérez votre budget de manière à ne pas les dépasser.

  • bottom-up ou “de bas en haut”: vous listez vos dépenses attendues catégorie par catégorie sur base de vos informations historiques en vous assurant que la somme des dépenses rentre dans vos revenus tout en gardant une marge et vous suivez la réalisation de ces dépenses au mois le mois.

  • Zero-based budgeting ou budget à somme nulle : vous allouez 100% de vos revenus à différentes poches qui représentent des catégories de dépenses mais également des projets d’épargne ou d’investissement. Chaque mois, vous approvisionnez chacune des poches et puisez dans ces poches pour couvrir les dépenses afférentes lorsqu’elles surviennent.

La méthode “zero based” a le mérite d’inclure par design l’épargne et l’investissement comme une catégorie au lieu de considérer ces postes comme le “reste” une fois que les dépenses ont été couvertes. Partisane du principe de “payer son futur soi en premier”, c’est une méthode que je trouve intéressante.

Parlons de ces poches d’anticipation justement 👛.

3. Créer des poches “d’anticipation”

Créer des poches d’anticipation, c’est mensualiser ses dépenses et provisionner par poste. 

C’est également prévoir une poche épargne et, par la suite, une poche investissement qui est approvisionnée systématiquement chaque mois. 

Pour les plus angoissées, cela donne également une certaine sérénité quotidienne de ne pas avoir à s’inquiéter de l’arrivée d’une dépense saisonnière plus significative car elle aura été provisionnée au fur et à mesure de l’année 💆‍♀️.

En les mensualisant, ces dépenses entrent dans vos charges fixes mensuelles et vous permettent d’avoir une vision plus précise sur votre reste à vivre concret pour le mois.

Vous aurez moins de mauvaises surprises ou de grosses dépenses imprévues.

4. Se payer d’abord

En créant ces différentes poches et en incluant une poche épargne, vous systématisez l’effort d’épargne dans vos habitudes budgétaires. 

Sur le long terme, cela vous permettra de faire travailler cet argent pour vous et d’augmenter vos revenus au travers de revenus passifs issus du fruit de votre épargne investie. 

Tous les manuels de finances personnelles vous le diront, il faut se payer en premier 📚. C’est-à-dire que, plutôt que d’épargner ce qu’il reste en fin de mois, il faudrait approvisionner la poche épargne dès que les revenus arrivent sur vos comptes. 

Mais quel montant mettre dans cette poche ? Pour vous aider, parlons de la règle des 50/30/20 ⬇️.

5. Adopter une répartition équilibrée 

La règle des 50/30/20 ou la recette équilibrée pour tenir son budget. Cette règle donne un cap, une direction pour une “saine” répartition de vos revenus:

  • 50% de vos revenus sont alloués aux besoins essentiels

  • 30% de vos revenus sont alloués aux dépenses plaisir

  • 20% de vos revenus sont alloués à l’épargne et l’investissement

L’objectif de cette règle est de vous donner une base de référence. Ce n’est pas un dogme et en fonction de votre situation personnelle et professionnelle elle peut être plus ou moins facile à suivre. 

Néanmoins, se fixer un objectif d’épargne qui soit au minimum de 10% permet de pérenniser son style de vie sur le long terme grâce aux bénéfices que cette épargne, une fois investie, vous permettra de générer du cash sur le long terme 📑.

6. Construire son fonds d’urgence

Une partie de votre épargne vous permet de constituer votre fonds d’urgence avant de le transformer en poche d’investissement.

L’épargne de précaution est un classique des finances personnelles ✔️. 

C’est une somme d’argent mise de côté pour couvrir une ou plusieurs dépenses imprévues qui pourraient survenir.

En cas de changement inattendu de situation financière, comme une perte d'emploi, par exemple, l'épargne de précaution peut également vous permettre de retomber sur vos pieds tout en gardant un certain confort de vie. En général, 3 à 6 mois de salaire suffisent - au-delà, le coût d’opportunité de garder cet argent en épargne peu ou pas rémunérée est trop important par rapport au poids de l’inflation sur votre pouvoir d’achat. 

Quand vous atteignez ce montant dans votre poche épargne, c’est le signe qu’il est temps de commencer une nouvelle poche, celle de vos investissements 😄.

7. Éviter les découverts

Cela va sans dire, mais encore mieux en le disant : les découverts ne sont pas une poche d’anticipation ❌. Cela doit rester un mécanisme de dépannage pour faire face à des imprévus en évitant de devoir aller puiser dans son épargne ou réaliser certains investissements. Mais si l’utilisation du découvert est systématique, c’est un signe que vos habitudes budgétaires sont déséquilibrées et non pérennes. Dans ce cas, il faut revoir vos dépenses et vos revenus pour trouver des pistes de retour à l’équilibre.

8. Se fixer des objectifs concrets à court et moyen terme

Avoir des objectifs améliore automatiquement la motivation et la mise en place de bonnes habitudes. 

Transformez vos poches d’épargne et d’investissement en objectifs concrets, cela rendra la gestion de votre budget plus tangible et plus gratifiante lorsque vous les atteignez 💪.

La visualisation est un puissant moteur de motivation.

9. Automatiser un maximum

Simplifiez vous le quotidien au maximum en automatisant tout ce que vous pouvez dans la gestion de votre budget. 

Pensez virements automatiques et ordres permanents pour vos différentes poches. Pour le suivi et la gestion, un simple fichier excel peut faire l’affaire si vous maîtrisez l’outil. Sinon, il existe de plus en plus d’applications qui vous permettront de mettre en place ces poches et de les suivre facilement. On peut notamment citer Bankin et Linxo, Money lover ou encore Yeeld 📱.

Nous avons écrit un article à ce sujet, nous vous laissons le consulter pour plus d’informations 🤗.

10. Investir son épargne disponible après fonds d’urgence

Voilà, vous êtes maître de votre budget 🎓. Vous avez constitué votre fonds d’urgence grâce à votre poche d’épargne. Vous êtes prête à investir !

Vous ne savez pas par où commencer ? Pas de panique, ce sera l’un des sujets de notre prochain webinar. La réponse courte, c’est : pré-inscrivez-vous sur capitana.app pour tester notre plateforme d’investissement durable qui se concentre sur vos objectifs.


Section spéciale du question réponse

La situation actuelle en Afghanistan est une catastrophe humaine, en particulier pour le droit des femmes et des jeunes filles.

Quelles sont les actions concrètes pour aider les enfants et les femmes afghanes? Quelles sont les sources d’informations fiables?

Nous ne connaissons pas encore le chemin vers un Afghanistan pacifique et équitable, mais nous savons que le moyen d'y parvenir est d'investir dans les femmes. Les femmes construisent la paix et la prospérité à partir de la base. Des femmes plus fortes construisent des nations plus fortes.

Women for Women International

Voici le nom de quelques associations qui oeuvrent sur place pour l’aide médicale d’urgence et le soutien local aux femmes et jeunes filles 👀.

On n’est jamais à l'abri d'apprendre

Toutes les deux semaines, retrouvez Gaëlle et l'équipe dans un webinar consacré à vos interrogations sur le monde merveilleux de l'investissement 📺 On va tout de même faire une petite pause cet été 😎

📺 Retour de nos webinars - ce mois-ci :

Jeudi 16 septembre 2021 - Créer son propre plan financier et gérer son cash

👉 Comment créer son plan financier comme un/e pro?

👉 Les points à avoir en tête pour avancer.

👉 Les premières actions pour commencer à investir son montant disponible

Je m'inscris

Jeudi 30 septembre 2021 - Comment définir son premier projet ?

👉 Comment choisir et orienter son premier projet d’investissement?

👉 Comment définir le montant nécessaire et l’horizon d’investissement ?

👉 Comment gérer les imprévus au cours du projet ?

Je m'inscris


En vous souhaitant une bonne rentrée des classes 👩‍🏫

L'équipe de StarTalers.

PS : Je sais bien que je vous l'ai déjà dit, mais je vous le dis quand même : si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous aider à nous développer.

Comment ? En incitant au moins 3 amies à s'inscrire à notre newsletter ou à participer à l'un de nos webinars. Vous seriez notre meilleure amie ! Je le pense vraiment. 😘

Share Capitana’s Newsletter

PS2 : Mettez cette adresse en favoris pour être sûr de ne rien rater !

Loading more posts…