Diversifier son portefeuille: pourquoi, comment et à quel prix ?

Comment diversifier son portefeuille et réduire son risque sans trop sacrifier la performance

Plus de 1900 Capitana ⛵️

On a dépassé la barre des 1900 membres de cette communauté - et ça ne fait que commencer!

Le mois dernier, nous avons lancé les pré-inscriptions pour notre webapp (si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à vous 👉 inscrire 👈, en bonus une courte 🎥 de notre plateforme) et vous êtes nombreuses à avoir répondu à l’appel - nous sommes impatients de vous la dévoiler - on va bientôt pouvoir lancer le décompte officiel - c’est pour la prochaine newsletter ;-)

J’ai également profité de la journée internationale des droits de la femme pour proposer des calls de diagnostic patrimonial gratuit - 30 minutes pour me poser vos questions sur l’investissement, faire un rapide bilan de votre situation et identifier vos prochaines étapes. Vu le succès rencontré, j’ai décidé d’ouvrir quelques places supplémentaires! Pour vous inscrire, c’est juste ici - première arrivée, première servie 🤗

Et parce que certaines d’entre vous ont dit regretter que les liens des webinars soient tout à la fin de cette newsletter (qui est longue mais se picore 🐤 au fur et à mesure du mois, en profitant d’une pause au 🌞 printanier ) , voici nos prochains webinars:

Je vous souhaite un excellent mois, un bon weekend de Pâques, une vague de vaccination accélérée suivie de 6 mois de soleil ininterrompu avec réouverture des restaurants et terrasses…mais faute de mieux, au moins de prendre soin de vous et de rester en bonne santé - physique bien sûr, mais aussi mentale 🤯.

Courage!!!

Sommaire de cette newsletter :

📰 Alexandra nous explique pourquoi diversifier son portefeuille est primordial, et comment, même avec des petits montants, c’est possible.

👛 Insaff, avocate dans le secteur financier, directrice de l’ONG Lean In France et créatrice de la boite à outil de renforcement des politiques d’égalités salariales « Ma Juste Valeur » nous partagera ses conseils sur la négociation de sa rémunération d’entrée.

🎙️ Nos réponses aux questions que vous nous posez sur l’investissement et l’investissement durable - ce mois-ci : pourquoi certains actifs financiers prennent plus de temps que d’autres à acheter ou revendre ?

📖 Pour vous préparer au long week-end de Pâques qui arrive, nous vous avons préparé quelques idées de lectures et de séries à binger 🤓

📺 Finalement, nos rendez-vous du mois - ce mois-ci :


Diversifier son portefeuille: pourquoi, comment et à quel prix ?

C’est quoi diversifier ?

Diversifier ses investissements, c’est répartir l’argent à investir entre plusieurs :

  • titres au sein d’une même classe d’actifs (plusieurs actions, plusieurs obligations, plusieurs biens immobiliers...)

  • classes d’actifs : actions, obligations, immobilier, matières premières, art, crypto-monnaies...

  • géographies : Europe, Etats-Unis, Asie, Pays émergents et même plusieurs zones au sein de ces régions 🌎

  • secteurs : finance, technologies, énergies, biens de consommation, industries lourdes, santé, agriculture, transports...

Pourquoi diversifier ?

En diversifiant votre portefeuille, vous évitez d’être trop exposé aux fluctuations d’une entreprise, d’un secteur, d’une géographie en particulier. Vous comptez sur le fait que différents actifs ne sont pas ou peu corrélés entre eux et que donc quand un de vos investissements baisse (un secteur, une région, une entreprise), le reste de votre portefeuille ne suit pas le même mouvement, ou en tout cas pas avec la même amplitude. 

Diversifier permet de limiter le risque spécifique, c’est-à-dire le risque lié à un seul actif ou à une faible partie d’actifs, par opposition au risque systématique, encore appelé le risque de marché. Ce dernier est lié aux mouvements globaux qui affectent l’ensemble des actifs d’une même catégorie.

J’aime faire le parallèle avec la diversification alimentaire : diversifier son alimentation c’est multiplier les sources d’apports nutritionnels sains. Cela ne veut pas dire que vous devez consommer des centaines d’aliments différents, simplement équilibrer entre 4-5 groupes d’aliments aux profils nutritionnels différents qui collectivement permettent à votre corps et votre esprit de bien fonctionner. Le bon équilibre pour vous dépend de votre situation, de votre mode de vie et des aliments que vous avez facilement à disposition et que vous connaissez. 🍎 🍐 🍌 🍉 🍇

De manière similaire, quand vous construisez votre portefeuille, vous réfléchissez à des classes d’actifs, régions et secteurs prioritaires pour vous en fonction de votre profil et de vos connaissances et vous diversifiez au sein de cet écosystème. 

Comment diversifier ? 

La diversification se réfléchit sur plusieurs niveaux :

Définir sa stratégie long terme

En fonction de vos objectifs à long terme pour lesquels vous faites fructifier votre épargne, de votre horizon d’investissement ainsi que de votre appétit au risque, différentes stratégies s’offrent à vous. 

Chaque stratégie aura un impact sur votre manière de diversifier vos investissements, comme par exemple

  • capital à l’échéance vs rente régulière

  • Objectif à 5 ans ou planification de sa retraite dans 20 ans

  • Grande aversion au risque ou profil plus dynamique

Traduire sa stratégie en allocation d’actifs

Une fois vos objectifs et échéances clarifiées, votre appétit au risque donnera une première indication concernant la diversification de votre portefeuille en vous indiquant le bon équilibre entre actifs risqués et moins risqués. 

Par exemple, si vous avez un profil modéré et que votre objectif est de planifier votre retraite dans 15 ans, vous pourriez décider:

  • d’avoir 60 % d’actifs risqués et 40 % d’actifs plus stables dans votre portefeuille

  • de diversifier la partie risquée de votre portefeuille entre des investissements en actions (directement ou au travers de fonds) pour 30 %, des investissements immobiliers productifs (par opposition à une résidence principale ou secondaire qui ne serait pas louée) qui génèrent une rente régulière pour 25 % et des investissements moins classiques tels que de la crypto-monnaie, de l’art, des montres, etc. pour 5 %

  • de diversifier la part de vos actifs stables entre cash pour 5 %, obligations pour 30 % et prêts participatifs de bonne qualité pour 10 %

Diversifier au sein de chaque classe d’actifs

Après avoir décidé de votre allocation stratégique et de vous être assuré qu’elle est bien diversifiée entre plusieurs classes d’actifs (dans notre exemple, nous avons 5-6 grandes classes d’actifs selon que l’on considère les prêts participatifs comme une classe différente des obligations ou pas), réfléchissez à comment construire chacune des poches ainsi définies. Pour l’exemple d’allocations ci-dessus, voici comment y réfléchir :

Poche actions

Visez un minimum de 20 actions si vous investissez en direct pour mitiger le risque spécifique. Idéalement, vous en avez même beaucoup plus, mais les coûts de transactions risquent de sérieusement détériorer votre rendement. C’est pour cela qu’investir au travers de fonds est beaucoup plus intéressant pour des petits et moyens investisseurs. Nous y reviendrons dans le point suivant.

Poche immobilier

Diversifiez votre risque en ayant plusieurs biens locatifs si c’est la stratégie choisie, plutôt qu’un seul - et donc plusieurs locataires. Si vous investissez dans l’immobilier papier, diversifiez les structures et les projets dans lesquels vous investissez, voire la nature des biens sous-jacents - résidentiel, commercial …

Poche obligations

Comme pour les actions, il vous faudra au moins une vingtaine d’obligations, que vous devez diversifier entre différentes maturités, rating (note de l’obligation de AAA pour les meilleures à C ou D, pour les émetteurs ayant fait défaut), émetteurs, devises… 

La gestion d’une poche obligataire vous demandera un peu plus de technicité. En euro, beaucoup de rendements sont négatifs à l’heure actuelle. Pour les éviter, il faut allonger la duration moyenne des portefeuilles (mais vous vous exposez davantage à une reprise de l’inflation), en investissant dans des obligations un peu plus risquées, avec des instruments hybrides tels que les subordonnés ou les convertibles et en diversifiant en USD (rendements plus élevés). Si vous n’avez pas compris un traître mot de cette phrase 🌵 😅, je vous conseillerai vivement de faire confiance à un gérant, et d’investir dans un fonds.

Poche prêts participatifs

Il vaut mieux investir des tickets moyens dans plusieurs projets qu’un ticket plus important dans un seul. Là aussi, essayez de diversifier les maturités des différents projets financés, ainsi que la nature des projets qui font l’objet du prêt.

Poche autres actifs risqués

Si vous investissez en crypto monnaies, pensez plus loin que le bitcoin, préférez un panier de monnaies diversifiées. Pour ce qui est des investissements dans l’art, en fonction du montant alloué, il peut être difficile d’investir en direct en achetant plusieurs œuvres, mais il existe des fonds d’art qui vous permettent d’être exposé au marché - sans toutefois avoir le plaisir de contempler vos œuvres chaque jour.

Le coût de la diversification et ses limites

En fonction de la taille de votre patrimoine, la diversification peut avoir un effet négatif sur votre performance en raison des coûts de transaction prohibitifs 🤑. Il faudra donc privilégier certains instruments plutôt que d’autres en fonction de la taille de votre portefeuille.  

Investir en lignes directes

Pour un portefeuille équilibré en ligne directe, vous aurez une seule obligation car le prix minimum est dans les €5000, et le choix est limité, car la majorité des obligations sont accessibles à partir de €100,000… 😬 Il faut savoir qu’en pratique, l’investissement direct dans des obligations est cependant compliqué pour un particulier, car ce marché reste la chasse gardée des investisseurs professionnels.

Il vous reste €5000 que vous pouvez investir en actions, et il vous faudra pour être bien diversifié une vingtaine d’actions. Parmi ces actions diversifiez au moins les secteurs et géographies. 

Je me retrouve donc avec:

  • 21 positions à suivre

  • une diversification obligataire NULLE 👎 , et donc un risque de perte en capital proportionnellement plus élevé. 

  • Avec un montant investi de 10,000 euros (selon une étude de l’AMF) les frais de courtage perçus pour 21 ordres sont de 315€ (les coûts allant de 15 à 37,50€ par opération), auxquels il faut ajouter les frais de garde qui seront de l'ordre de 90€ pour 21 positions. Certaines banques pourraient également vous charger des frais de tenue de compte (de l’ordre de 0,40%). Vos frais pour un portefeuille en ligne directe seraient de 405€, soit 4,05%, ce qui affecte beaucoup la performance, et surtout avec un portefeuille peu diversifié. 

Investir au travers de fonds de placement collectif

Pour un portefeuille équilibré via des fonds d’investissement, vous aurez la possibilité d’avoir 5 à 10 fonds, car certains fonds actifs nécessitent un minimum d’investissement de 1000 à 2000€, alors que ce montant minimum est beaucoup plus bas pour les fonds passifs, aussi appelés “ETF” ou “tracker” (une centaine d’euros en général). Vous pouvez donc choisir d’investir dans:

  • un ETF obligataire aggregate monde (aggregate signifie qu’il s’agit d’obligations corporate et gouvernementales), 

  • un ETF obligataire focalisé sur les pays émergents, 

  • un ETF actions europe,

  • un ETF actions monde,

  • un ETF thématique sur les nouvelles énergies,

  • un ETF thématique sur l’égalité.

Je me retrouve donc avec: 

  • 6 positions à suivre, mais une bonne diversification puisqu’ils totalisent plus de 4500 positions! 🙌

  • Avec un montant investi de 10,000 euros les frais de courtage sont également applicables aux ETF  mais vous aurez effectué seulement 6 ordres soit un coût minimum de  90€, auxquels il faut ajouter les frais de garde qui sont en moyenne de 50€ pour 6 positions. Les frais de gestion des ETF sont en moyenne de 0,38% (selon une étude de l’AMF). Les frais pour un portefeuille investi via des fonds seraient de 178€, soit 1,78%, avec une bien meilleure diversification. 

Vous l’avez compris, pour des “petits” montants (à l’échelle d’un investisseur) il vous faudra favoriser les investissements via des fonds, qui vous permettront une meilleure diversification, et à moindre coût! 


Bienvenue dans notre rubrique « Le tips du mois de Ma Juste Valeur » par Insaff El Hassini, avocate dans le secteur financier, directrice de l’ONG Lean In France et créatrice de l’initiative Ma Juste Valeur : première formation + podcast au monde sur la négociation de rémunération. Tous les mois, elle vous partage un conseil pour vous aider à briser le tabou autour des femmes et de l’argent, vous apprendre à demander et à obtenir la rémunération que vous méritez et vous construire une carrière à votre juste valeur.

Tips du Mois : « Pourquoi faut-il toujours négocier sa rémunération d’entrée»

Bonjour à toutes ! Je suis ravie de vous retrouver pour une nouvelle chronique « Ma Juste Valeur ».

Les mois précédents nous avons vu ensemble comment déterminer ce que vous vouliez, ce que vous valiez sur le marché de l’emploi, pour découvrir le juste salaire applicable à votre profil sur le marché du travail.

Ce mois-ci, nous allons entrer dans le vif du sujet et voir ensemble, pourquoi il est primordial de négocier sa rémunération d’entrée.

Pour mémoire, le salaire d’entrée est la rémunération (fixe + variable + avantage en nature) obtenue lors de votre entrée dans une nouvelle entreprise. En d’autres termes, c’est l’indicateur du niveau de valeur, que votre nouvel employeur vous accorde au commencement de cette nouvelle relation professionnelle. 

En outre, c’est également l’un des seuls moment où vous allez pouvoir réaliser un véritable gap de salaire et augmenter significativement votre rémunération : en moyenne entre 15 et 30% d’augmentation, en une seule fois. 

Alors pourquoi s’en priver ? 

Vous l’avez compris, déterminer votre juste valeur sur le marché de l’emploi puis la vocaliser lors de l’entretien d’embauche est capital :

  • pour obtenir la rémunération que vous méritez et qui reflète la juste valeur de votre profil sur le marché du travail, ainsi que

  • pour votre trajectoire dans cette nouvelle entreprise.

C’est la raison pour laquelle j’insiste sur le fait qu’il faut toujours, toujours, TOUJOURS vous assurez de débuter une nouvelle relation de travail, en ayant négocié une rémunération d’entrée qui reflète votre juste valeur sur le marché du travail. 

Pour aller plus loin, je vous invite:

  • A (ré) écouter l’épisode 6 de la Saison 1 du podcast Ma Juste Valeur, et

  • vous former à la négociation et renégociation de rémunération, grâce aux formations Ma Juste Valeur que vous retrouverez sur www.majustevaleur.com

RDV le mois prochain pour un nouveau tip Ma Juste Valeur et en attendant, n'hésitez pas à nous poser vos questions en répondant à cette NWL !

Enfin, n’oubliez pas Mesdames, c’est VOTRE job de connaître et défendre votre juste valeur, alors : déterminez-la, assumez-la et défendez-la !


RDV le mois prochain pour un nouveau tip Ma Juste Valeur et en attendant, n'hésitez pas à nous poser vos questions en répondant à cette NWL !

Enfin, n’oubliez pas Mesdames, c’est VOTRE job de connaître et défendre votre juste valeur, alors : déterminez-la, assumez-la et défendez-la ! 


On est trop sympa alors on vous répond

Nos réponses aux questions que vous nous posez sur l’investissement et l’investissement durable.

La question: Quelles sont les règles d’achat et de vente d’actions ou obligations?

Et le timing surtout (je ne comprends jamais pourquoi un ordre met parfois une semaine à être exécuté et parfois 24h) Merci 🙂

Younia, sur notre compte Instagram

Très chère Younia, c’est une excellente question, et pour y répondre je vais tenter brièvement de vous expliquer l’importance du market timing (il s’agit de déterminer, au moyen d’indicateurs techniques, prospectives économiques et perspectives de croissance, quand entrer ou sortir d’un marché, ou bien savoir quand y rester), et le concept de liquidité d’un actif qui explique le fait que certains titres s’achètent ou se vendent dans la seconde, alors que d’autres nécessitent une semaine. 

Tout d'abord il n’y a pas à proprement parler de règle pour investir dans une action ou obligation. Le “point d'entrée" (prix auquel vous allez acheter le titre financier) ne doit pas être un savant calcul, même les plus grands experts peuvent se tromper. Il est donc recommandé pour le commun des mortels de “lisser” son point d’entrée, en investissant dans une valeur en plusieurs fois afin de ne pas biaiser sa performance. Pour cela je vous recommande de trouver un intermédiaire (votre plateforme de trading, ou votre banque) qui vous prendra une commission en pourcentage et non en prix fixe. 

Pour répondre à la deuxième partie de votre question, certains actifs, comme les actions avec une large capitalisation boursière, sont très liquides, ce qui signifie que vous pouvez en acheter dans la seconde et les revendre dans la même minute si cela vous chante. Pour une obligation cela sera plus lent, mais les obligations les plus liquides peuvent s’échanger dans l’heure également. Pour les fonds d’investissement passifs (les ETF) cela peut se faire dans l’heure également, mais pour les fonds actifs, cela prend en général trois jours ouvrés, et peut prendre jusqu’à un mois pour des fonds alternatifs. L'immobilier est un des actifs financiers les moins liquides, car il faut bien deux à trois mois pour finaliser une transaction.


Nos recommandations de ce mois ❤️

A l’approche du weekend de Pâques 🍫 🐣, quelques idées séries en cas de mauvais temps, et deux lectures à lire sous le soleil dans le cas contraire 😎

L’équipe a bingé pour vous deux séries:

  • The Bold Type” ou “De celles qui osent”, entre Gossip Girl et Sex and the City, on suit la vie de Jane, Kat et Sutton qui travaillent dans un magazine de mode. La série est inspirée de la vie de Joanna Coles, l’ancienne rédactrice en chef du Cosmopolitan. C’est léger, à regarder sans prise de tête.

  • Formula One”, un tout autre registre mais tellement prenant! Vous aussi vous n’avez jamais rien compris à la formule 1, et pensez qu’il s’agit de gars qui jouent à faire vroum vroum (ok je pousse le bouchon 😄 )? Et bien pas du tout! Non seulement la mini-série Netflix filme les pilotes et écuries dans leur quotidien, mais on découvre les rouages d’un sport/d’une industrie, hyper compétitif et assez machiavelique 😀 

En cas de beau temps, un livre et une bd à lire sur le transat’ 🌴🌞 :


On prend le petit-déjeuner ensemble ?

Chaque mois, Insaff organise un petit-déjeuner en live sur instagram autour de la #moneyeducation.

Ce mois-ci, Karine De Luca sera à l’affiche pour parler de l’argent dans le couple. Ca se passe sur le compte instagram de Ma Juste Valeur le 25 Mars à 9h ⚡️⚡️⚡️

Les replay des live précédents sont disponibles sur l’IGTV du compte Instagram de Ma Juste Valeur.


On n'est jamais à l'abri d'apprendre

Toutes les deux semaines retrouvez Gaëlle et l'équipe dans un webinar consacré à vos interrogations sur le monde merveilleux de l'investissement 📺

Jeudi 25 mars: Qu’elles alternatives au cash pour mon fonds d’urgence?

En 60 min, nous échangerons sur les thèmes suivants :

👉 Pourquoi avoir un fonds d’urgence?

👉 Ce qu’il faut éviter

👉 Les solutions alternatives “classiques” :comptes épargnes, les livrets boostés, les dépôts à terme.

👉 Les solutions alternatives de finance décentralisée

Je m'inscris

Jeudi 8 avril: Investir dans les matières premières

En 60 min, nous échangerons sur les thèmes suivants :

👉 Une classe d’actifs à part

👉 La relation particulière entre les matières premières et les marchés

👉 Les différents moyens d’investir dans cette classe d’actifs

Je m'inscris

Jeudi 22 avril: Investir dans l’art

En 60 min, nous échangerons sur les thèmes suivants :

👉 Investir dans l’art en achetant des oeuvres en direct

👉 Investir au travers de fonds d’art

👉 Investir au travers de Token NFT (on vous expliquera ce que c’est ;-) )

Je m'inscris


C’est tout pour ce mois-ci, merci de nous avoir lu et à très bientôt!

Gaëlle, Alexandra et toute l’équipe Capitana with love ⛵️🙌!

PS : Je sais bien que je vous l'ai déjà dit, mais je vous le dis quand même : si vous aimez notre contenu, vous pouvez nous aider à nous développer.

Comment ? En incitant au moins 3 amies à s'inscrire à notre newsletter. Vous seriez notre meilleure amie ! Je le pense vraiment. 😘

Share Capitana’s Newsletter

PS2 : Mettez cette adresse en favoris pour être sûr de ne rien rater !